Programme du 2er Trimestre 2019/2020
15 H - Salle Luigi Comencini

Lundi 16 mars 2020 à 15H00

« Les Etoiles »
Mme Sarah FECHTENBAUM

Sans le Soleil, l\'étoile la plus proche de nous, pas de Terre, pas d\'eau liquide, pas de vie, et ... pas de vous ! En plus de faire joli dans le ciel, ces petits points brillants sont les probables hébergeurs de la vie ailleurs dans l\'Univers. Je vous raconterai comment elles naissent enfouies dans des cocons de gaz et de poussière, comment elles fabriquent leur précieuse lumière et comment les plus grosses d\'entre elles meurent dans d\'extraordinaires explosions : les supernovae ! La vie des stars, c\'est pas de tout repos, vous êtes prévenus.
Lundi 20 janvier 2020 à 15H00

« NOMS DE DIEUX ! COMMENT NOMMER LE DIVIN ? »
Mr Sylvain LEBRETON Chercheur post-doctoral, ERC MAP / Université Toulouse - Jean Jaurès

Il est sans doute bien difficile de répondre à la question : \"qu\'est-ce qu\'un dieu (grec) ?\". Et le défi est d\'autant plus ardu à relever dans le cas d\'une religion polythéiste, qui se caractérise précisément par un incroyable foisonnement de dieux. On peut néanmoins se frayer un chemin en se demandant comment les Anciens eux-mêmes s\'y prenaient avec leurs dieux. Entre autres pistes possibles, c\'est la façon dont ils les nommaient que cette conférence se propose d\'explorer : en effet, à côté des noms génériques - Zeus, Apollon, Athéna - les textes mentionnent une myriade d\'appellations permettant de démultiplier autant que de singulariser les puissances divines. En proposant un parcours au sein de ces noms de dieux, on tentera d\'approcher au plus près le fonctionnement du système religieux polythéiste des anciens Grecs.
Lundi 27 janvier 2020 à 15H00

« L’HOMME EST-IL UN ANIMAL COMME LES AUTRES ? »
Mr Alain SARRIEAU

Philosophes, théologiens ou même scientifiques ont longtemps attribué un statut particulier à l’Homme en raison notamment du développement particulier de son cerveau et des avantages qu’il a pu et su en tirer. Sans remettre en cause ces particularités exceptionnelles, notre propos est de montrer que l’Homme ne peut pour autant échapper à son destin d’animal et reste vulnérable. L’étude de l’évolution de la lignée humaine comparée à celle des autres espèces animales nous montre que le futur de l’Homme, ce colosse aux pieds d’argile, n’est pas inscrit, que son apogée ne le met pas à l’abri de sa disparition.
Lundi 3 février 2020 à 15H00

« BRUEGHEL »
Mr Robert CASTELLO

Pieter BRUEGHEL inventa au XVIe siècle un réalisme puissant, familier et joyeux à l’opposé de la recherche du raffinement des artistes italiens. Il bouleversa la hiérarchie classique des genres en invitant le spectateur à participer à ses noces débridées et à ses kermesses endiablées. Sa peinture religieuse, ses scènes bibliques sont aussi de remarquables documents historiques qui nous renseignent sur les préoccupations et les inquiétudes de ses contemporains.
Lundi 10 février 2020 à 15H00

« DES PIERRES QUI PARLENT : LES INSCRIPTIONS MEDIEVALES DU MUSEE D’AGEN. »
Mr Francis STEPHANUS Professeur honoraire de Lettres classiques. Membre du C.A. de l’Association des Archéologues de Lot-et-Garonne. Membre de l’Académie d’Agen

Outre les inscriptions lapidaires latines que nous avons déjà présentées, le musée des Beaux-Arts d’Agen détient des inscriptions médiévales dont la plupart sont aussi rédigées en latin. Replacées dans leur contexte historique et archéologique, elles nous content le martyre de Caprais gravé sur un des chapiteaux de l’église qui lui est consacrée ainsi que l’histoire de Tobie et de l’archange Raphaël, personnages bibliques, évoquée sur un autre chapiteau. A travers leur épitaphe, nous ferons connaissance avec un des chantres de la collégiale Saint-Caprais et avec l’archidiacre Montassin qui accompagna Urbain II lors de son périple dans le Sud-Ouest en 1096. Un sacristain de la cathédrale Saint-Etienne et un commandeur du couvent des Templiers d’Agen ont aussi fait inscrire des textes dans la pierre. Une autre épitaphe, très littéraire, celle de la noble Honor de La Tour commanditée par son père, se déploie en lettres très sophistiquées. En choisissant comme support un matériau durable, les commanditaires de ces textes tenaient à ce qu’ils traversent les siècles pour que nous en devenions nous aussi les lecteurs.
Lundi 17 février 2020 à 15H00

« L\'HISTOIRE DU ROMAN POLICIER A TRAVERS DES COUVERTURES DE COLLECTIONS MYTHIQUES »
Mr SCHULLER

Lundi 9 mars 2020 à 15H00

« LA MUSIQUE AU CINEMA : ET SI ON ECOUTAIT LES FILMS ? »
Mr Gérard DASTUGUE

Cette conférence interactive permettra, à travers l\'analyse de nombreux extraits, de découvrir le rôle fondamental mais bien souvent insidieux de la musique dans les films. Quand la partition raconte l\'histoire de son côté, qu\'elle désigne le coupable, annonce un rebondissement à venir ou des sentiments qui se dessinent, le spectateur est préparé, conditionné à ressentir des émotions bien au-delà de ce que les images peuvent montrer. Le rôle de la musique de film sera ainsi étudié avec exemples et contre-exemples, permettant ainsi de développer une écoute plus active et une perception plus large du spectacle cinématographique.
Lundi 23 mars 2020 à 15H00

« LES ÉTATS GENERAUX DE 1789 : CONCORDE, DISCORDE ET REVOLUTION »
Mr Frédéric BIDOUZE Agrégé d’histoire et maître de conférences en histoire moderne (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

Cette conférence s’appuie sur un livre qui traite des États généraux de 1789 à Versailles, de leur organisation et de leur atmosphère, tant politique qu’intellectuelle, qui ont conduit à une révolution juridique avant de se révéler explosive socialement le 14 juillet. Comment Louis XVI a-t-il pu convoquer plus de mille députés venus de tout le royaume en les laissant s’installer, s’émanciper et discuter durant plusieurs semaines, imaginer déjà une nouvelle France fondée sur des espérances à perte de vue ? Comment s’est en fin de compte construite une culture politique dès la Pré-révolution dont les Français gardent encore un large héritage, celui du pays des révolutions..
3dbk.fr